Au non du père

Création octobre 2021

1h45

 

Calendrier

AU NON DU PÈRE

Au non du père fait partie, avec Incandescences, du dernier volet de la trilogie Face à leur destin. Dans le sillage de Je marche et de J’ai rencontré Dieu sur Facebook, petites formes intégrées à la trilogie pour évoquer le parcours de jeunes hommes puis celui de jeunes femmes, Au non du père se centre sur les relations entre les hommes et les femmes, en mettant en scène une première rencontre : celle d’un père avec sa fille et d’une fille avec son père.

Comment nous plaçons-nous dans la lignée de nos pères et de nos mères ? Comment l’absence d’un père, réelle ou imaginaire, intervient-elle dans un parcours de vie ? Ces questions sur les origines interpellent chacun d’entre nous. La réponse d’Anissa est éclatante de joie, d’humour et de poésie. Interprète de F(l)ammes, elle pulvérisait déjà le mythe de Pénélope et refusait que le regard de l’autre l’enferme dans ce qu’elle n’est pas. Elle poursuit un compagnonnage avec Ahmed Madani qui l’a menée sur les routes du New Hampshire à la quête d’un père qu’elle n’a jamais connu.

Dans une époque où les repères identitaires et familiaux sont en rapide évolution, Au non du père met en scène ce qui fait lien entre un enfant et son père et comment cela décide d’un destin singulier. Entre théâtre, pâtisserie, vidéo, parcours de vie, discussions entre les protagonistes et le public, cette performance propose une réflexion sensible et joyeuse sur la paternité. En accomplissant ce voyage vers ce père inconnu, Anissa a accompli un voyage vers elle-même. Du passé, au présent, il n’y avait qu’un pas à franchir vers le futur, car lorsque le Kairos s’est présenté, Anissa a décidé de ne pas le laisser passer…

avec Anissa  et Ahmed Madani
texte et mise en scène Ahmed Madani

création sonore Christophe Séchet

images vidéo Bastien Choquet

construction et régie générale Damien Klein

administration Pauline Dagron

diffusion & développement Rachel Barrier

production Madani Compagnie

coproduction et aide à la résidence Fontenay-en-Scènes à Fontenay-sous-Bois, Le Théâtre Brétigny, Scène conventionnée arts et humanités – Résidence d’artistes, L’Atelier à spectacle – Scène conventionnée d’intérêt national de l’Agglo du Pays de Dreux pour l’accompagnement artistique / (Vernouillet – 28)

coproduction Le Grand T, Théâtre de Loire-Atlantique, La Scène nationale de l’Essonne, Agora – Desnos

aide à la résidence Théâtre Am Stram Gram – Genève, La Minoterie – scène conventionnée Art, enfance, jeunesse – Dijon 

soutien du Conseil Départemental de l’Essonne et de la Fondation E.C.Art Pomaret

Le destin n’est pas qu’une question de chance, c’est une question de choix : il n’est pas quelque chose qu’on doit attendre, mais qu’on doit accomplir.


-  William Bryan, homme politique

Au non du père – © Ariane Catton et ©Nicole Bengiveno -The New York Times.

Une absence effective n’empêche pas d’avoir un père à l’intérieur de soi, sous forme de souvenirs ou d’objets substituts, avec qui il est possible de nouer un
 lien tissé de désirs, d’attentes, d’espoir.


-  Sophie Grenier, Psychanalyste

PAROLES DE SPECTATEURS

Nous avons mis en place une adresse mail pour recueillir les impressions des spectateurs, écrivez-nous à : aunondupere@gmail.com

Élèves et enseignants

« Quelle belle découverte ! Vous nous avez réconciliés avec l’univers du théâtre !  Cela a l’air tellement vrai, on ne sait plus ce qui est raconté et ce que vous avez vraiment vécu. Et puis, on a l’impression qu’à travers votre histoire, vous racontez la nôtre. Tout le monde vit des choses compliquées avec sa famille mais vous, vous avez réussi à l’exprimer. Vous avez su nous toucher au plus profond de nous. Nous sommes ressortis emballés, remplis d’affection pour nos parents, avec l’envie de leur pardonner certaines erreurs. C’est un véritable hymne à la vie de famille. »

Élèves de 4e, Collège du Chapitre, Chenôve

« Entre échanges improvisés, taquineries bienveillantes, et demandes directes, Anissa et Ahmed sollicitent leur public, et des élèves en viennent à évoquer en toute simplicité des expériences personnelles de vie poignantes. Un moment merveilleux, qui donne du courage et de l’espoir face aux aléas de la vie ! »

Professeurs, Lycée Jean Rostand, Mantes

« Je tenais à vous remercier pour cette intervention plus que géniale, et je vous remercie également de m’avoir montré chaque petit détail de la vie qui sont devenus plus qu’important à mes yeux.»

Elève de Terminale, MFR, Maltot

RECETTES

Gâteaux préparés pendant la représentation

Pour les chouchous :

2 verres d’amandes

1 verre de sucre

1 verre d’eau

Pour les fondants au chocolat :

200g chocolat noir

150g beurre

150g sucre en poudre

25g noix de coco

25g farine

4 cuillères à soupe de lait demi-écrémé